Les Moulinets de pêche

Les Moulinets de pêche         

Les Moulinets de pêche 

 

Les moulinets â tambour fixe sont, aujourd'hui, les plus utilisés. Ils permettent de lancer la ligne facilement et de lutter efficacement avec le poisson en raison du réglage précis de leur frein qui doit toujours être serré en-dessous du point de rupture de la ligne. Ces moulinets servent aussi à la récupération et à la manoeuvre du leurre. Pour être attractive, cette récupération doit être irrégulière et, à mon avis, cette irrégularité est grandement facilitée par un taux de récupération permettant de rentrer au moins 70 cm de fil, par tour de manivelle, ce qui amplifie les variations de la rotation de la manivelle. Bien évidemment, cette vitesse de récupération élevée n'offre pas grand intérêt si on s'en sert uniquement pour faire voyager son leurre à la vitesse d'un hors-bord.

 

Choisir son Moulinet


Il existe un grand nombre de fabricants de moulinets à tambour fixe, aussi bien français qu'étrangers. La concurrence étant très sévère, on ne trouve plus, en dehors de quelques articles de bazar, de produits réellement mauvais. Cependant, quelques conseils peuvent être utiles pour le choix d'un moulinet qui doit durer de nombreuses années :


1- Toujours choisir un moulinet bien adapté à sa main. Les modèles dont la longueur du support ne conviennent pas à la main du pêcheur sont obligatoirement très désagréables à utiliser. II est facile de se rendre compte si un moulinet convient ou non, simplement en le montant sur la poignée d'une canne et en le manoeuvrant. Ceci peut être fait à l'intérieur même du magasin.
2- Choisir un moulinet d'une taille adaptée au mode de pêche pour lequel il est prévu. II serait, en effet, déplacé de choisir un moulinet type « silure » pour pêcher la truite, dans un torrent, sur une canne ultra-légère, de même qu'un petit moulinet risquerait d'être un peu fragile si on le chargeait d'un nylon épais pour la pêche de très gros poissons.
3-  Éviter les modèles dont la bobine fait moins de 3,50 cm de diamètre qui favorisent par trop le vrillage. Les micros moulinets qu'on trouve à l'heure actuelle sur le marché sont très mignons mais ne servent pas à grand chose.
4- Veiller à ce que l'appareil soit sérieusement construit et que les pièces détachées nécessaires pour une éventuelle réparation, soient facilement disponibles. II n'y a rien de plus agaçant que de voir un moulinet immobilisé parce qu'il est impossible de trouver un ressort de pickup à deux sous. Les points révélateurs d'une fabrication sérieuse sont faciles à vérifier : il ne faut pas que les engrenages comportent des points durs, ou que les axes et les articulations présentent de jeu excessif. II est également très important que le réglage du frein ne passe pas du dur au mou en demi-tour de réglage mais qu'au contraire il possède une plage de réglage étendue.
5- Si on doit utiliser plusieurs moulinets de type semblable, on a toujours intérêt à les choisir de la même marque et du même modèle de manière à être en mesure d'interchanger les bobines ou autres accessoires et de pouvoir éventuellement se dépanner en pratiquant le cannibalisme des pièces détachées.

 

 

 

Chargement de la bobine

 

 


Le remplissage convenable de la bobine d'un moulinet est indispensable à un usage agréable. Une bobine trop peu remplie occasionne des frottements supplémentaires qui nuisent à la longueur et à la précision des lancers. Trop remplie, plusieurs spires peuvent sortir en même temps, et ainsi, être la cause de maudites perruques. Le remplissage correct est obtenu quand le fil enroulé sur la bobine arrive à 2 mm de la lèvre de la bobine .

 

 

Pas assez Correct Trop

La capacité des bobines, bien souvent, est trop importante pour les diamètres des fils utilisés dans la pêche en eau douce, à moins d'enrouler une très grande longueur dont la plus grande partie ne sert à rien. II faut alors réaliser un bourrage pour occuper le fond de la gorge de la bobine et enrouler, par-dessus ce bourrage, la longueur utile de nylon afin d'obtenir un remplissage correct.
• Le bourrage peut être constitué de cordonnet de pêche ou de nylon épais - ce qui me paraît la meilleure solution ou encore d'une ficelle quelconque ou même de laine! Dans ce cas, afin de constituer un fond stable, dans lequel le fil de la ligne ne risque pas de s'enfoncer, il convient d'enrouler par-dessus la laine, ou la ficelle servant de bourrage, 2 ou 3 tours de ruban adhésif, bien serré et d'une largeur adaptée à celle de la bobine, avant de charger le fil de la ligne.
La bonne quantité de bourrage
Pour connaître la quantité de bourrage nécessaire, voir l'indication de contenance totale de la bobine, souvent donnée par le fabricant, qui facilite alors l'estimation de la quantité nécessaire de bourrage.
Le système d'enroulement des moulinets à tambour fixe fait qu'à chaque tour de pick-up, le fil se tord d'un tour sur luimême. Ceci fait que si on place la bobine débitrice sur un axe et qu'on remplit le moulinet en tournant la manivelle, comme cela se pratique habituellement, le fil se retrouve vrillé d'un nombre de tours égal au nombre de spires enroulées sur la bobine.
En laissant le fil se dérouler « en bout » de la bobine débitrice, les deux torsions se neutralisent et aucun vrillage ne se produit au moment du chargement, à la condition que le fil se déroule dans le même sens que tourne le pick-up (cf dessin) . Cette opération de chargement est grandement facilitée si on dispose d'un aide qui maintient la bobine débitrice dans la bonne position.

 

 

Entretien des moulinets

Entretien des moulinets

Entretien des moulinets


Les moulinets sont des machines robustes qui ne demandent pratiquement aucun entretien si ce n'est un démontage annuel suivi d'un nettoyage complet, d'un graissage et d'un remontage. Cependant, il ne faut pas abuser de leur bonne volonté en les laissant traîner dans le sable, ou en les rangeant alors qu'ils sont encore mouillés.


Les moulinets sont des machines robustes qui ne demandent pratiquement aucun entretien si ce n'est un démontage annuel suivi d'un nettoyage complet, d'un graissage et d'un remontage. Cependant, il ne faut pas abuser de leur bonne volonté en les laissant traîner dans le sable, ou en les rangeant alors qu'ils sont encore mouillés.


Les moulinets sont des machines robustes qui ne demandent pratiquement aucun entretien si ce n'est un démontage annuel suivi d'un nettoyage complet, d'un g

E

Entretien des moulinets


Les moulinets sont des machines robustes qui ne demandent pratiquement aucun entretien si ce n'est un démontage annuel suivi d'un nettoyage complet, d'un graissage et d'un remontage. Cependant, il ne faut pas abuser de leur bonne volonté en les laissant traîner dans le sable, ou en les rangeant alors qu'ils sont encore mouillés.



ntret

Entretien des moulinets


Les moulinets sont des machines robustes qui ne demandent pratiquement aucun entretien si ce n'est un démontage annuel suivi d'un nettoyage complet, d'un graissage et d'un remontage. Cependant, il ne faut pas abuser de leur bonne volonté en les laissant traîner dans le sable, ou en les rangeant alors qu'ils sont encore mouillés.



ien des moulinets


Les moulinets sont des machines robustes qui ne demandent pratiquement aucun entretien si ce n'est un démontage annuel suivi d'un nettoyage complet, d'un graissage et d'un remontage. Cependant, il ne faut pas abuser de leur bonne volonté en les laissant traîner dans le sable, ou en les rangeant alors qu'ils sont encore mouillés.



raissage et d'un remontage. Cependant, il ne faut pas abuser de leur bonne volonté en les laissant traîner dans le sable, ou en les rangeant alors qu'ils sont encore mouillés.

Entretien des moulinets


Les moulinets sont des machines robustes qui ne demandent pratiquement aucun entretien si ce n'est un démontage annuel suivi d'un nettoyage complet, d'un graissage et d'un remontage. Cependant, il ne faut pas abuser de leur bonne volonté en les laissant traîner dans le sable, ou en les rangeant alors qu'ils sont encore mouillés.





Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site