AU MORT MANIE

Pêcher la perche au Mort manié

 

Le Matériel
Perche au mort manié
Canne à lancer léger de 2.70 à 3 m
Moulinet Tambour fixe léger
Nylon de pêche : 20 à 28/100

 

 La technique de la perche au mort manié est semblable à celle décrite pour le sandre lorsqu'on pêche en lac ou en ballastière. On utilise alors avec succès une monture Drachko n° 0. En rivière, il est préférable d'employer une petite monture godille de type Aulne ou vairon casqué qui sont très efficace pour explorer la proximité d'obstacles qui brisent les courants. Les poissons choisis comme appâts, vairons, ablettes, ables, gardonneaux, mesurent 6 à 7 cm. Le vairon excerce une réelle agréssivité chez la perche ...

L'action de pêche

Perche au mort manié

Il faut provoquer l'attaque, déclencher l'agressivité de la perche en donnant une « vie » au poisson mort, d'où le terme "mort manié". La présentation et l'allure, saccadées et lentes, doivent imiter au mieux celles d'un vairon, poissonnet blessé qui fuit par bonds hésitants, s'arrête en frémissant, repart, et qui virevolte près du fond. Là est tout l'intérêt de chercher la perche au mort manié.

Frein réglé plutôt dur, anti-retour mis, lancer souplement le poisson mort légèrement au-delà du poste choisi. Freiner, à l'aide de l'index, le nylon sortant de la bobine du moulinet pour obtenir un contact plus moelleux du poisson mort avec la surface de l'eau. Sans fermer le pickup du moulinet, accompagner la descente du poisson mort jusqu'au fond; c'est le moment où l'on observe la détente du fil fluorescent. Aussitôt, rabattre le pick-up et tendre la ligne en baissant la canne. Relever la canne sans récupérer le nylon par une ou deux tirées plus ou moins amples. Reprendre le fond en accompagnant le poisson mort. Récupérer la ligne détendue et recommencer assez lentement mais très irrégulièrement.






Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site