Album photos

  • QU'EST-CE QUE LE NO KILL

    2 QU'EST-CE QUE LE NO KILL
                     ALLEZ VOIR CE SITE D'UNE ECOLE DE PECHE EN CLIQUANT ICI                                                    (OU J'AI PRIS SES INFORMATIONS)
  • REGLEMENTATION

    1 REGLEMENTATION
    voici une info : source du magazine " la pêche et les poissons "je cite :Comme le révèle notre rédacteur en chef Pascal Bacoux dans son dernier édito, la Fédération Nationale de la Pêche en France réfléchit à un profond bouleversement de la réglementation. Depuis plusieurs mois, le président de la fédération de Corrèze, Jean-Claude Priolet, dirige un groupe de travail chargé de faire très prochainement des propositions.Parmi les nombreux points à l’étude, citons :- la suppression de la fermeture en 2e catégorie- l’augmentation de la taille légale du brochet- l’instauration d’un quota journalier pour les carnassiers- l’autorisation d’utiliser des leurres équipés de trois hameçons- l’autorisation de pêcher le silure la nuitCe ne sont encore que des réflexions mais certaines devraient aboutir. Nous attendons un communiqué de la FNPF très prochainement. A mon avis tout ça n'est que purement commercial à cause du manque à gagner pendant la fermeture et j'en parle en connaissance de cause , mais aussi cela peut devenir une porteouverte au braconnage qui est déja une plaie par chez et que nous constatons régulièrementon va voir ce que répond la fédération qui doit être au courant de ce chamboulement en prévision .plus d'infos ici : http://www.blog-video.tv/video-668839d2 ... 44-31.html
  • LA PÊCHE : DROITS ET DEVOIRS

    2 LA PÊCHE : DROITS ET DEVOIRS
    La réglementation de la pêche en eau douceest contenue dans :• les décrets et arrêtés ministériels pris pourl’application de la loi pêche,• les arrêtés préfectoraux.PÊCHE : B.A BAAAPPMA : Association Agréée pour la Pêcheet la Protection du Milieu Aquatique.L’adhésion à une AAPPMA est obligatoire pour pêcher dans une eau libre.Eaux libres : la réglementation de la pêche ne s’applique que sur les eaux libres : c’est l’ensemble des cours d’eau, et des canaux, ruisseaux, plans d’eau en communicationentre eux.Eaux closes : les eaux closes n’ont pas de communication ni aval ni amont avec les eaux libres. Le poisson appartient au propriétaire du fond. Les AAPPMA qui possèdent des eauxcloses dans leur domaine peuvent demander que la législation pêche s’y applique pararrêté préfectoral.Domaine Public : le droit de pêche appartientà l’État et il est loué aux AAPPMA.Domaine Privé : Le droit de pêche appartientau propriétaire riverain. Il peut être exploité par une AAPPMA par baux ou accords tacites.1ère catégorie piscicole : tous les cours d’eau ou sections de cours d’eau, fixés par arrêté ministériel, peuplés principalement de salmonidés (ex : truite fario).2ème catégorie : tous les autres cours d’eau ou sections, peuplés de cyprinidés (poissons blancs) et carnassiers (brochet, sandre, perche).ATTENTION : Sur un même cours d’eau, vouspouvez trouver une alternance de 1ère et de 2ecatégories avec une réglementation différente.Définition de la ligne : la ligne est montée sur une canne, munie de 2 hameçons ou3 mouches artificielles au plus et doit être disposée à proximité du pêcheur.DROITS DE PÊCHEL’État accorde à tous les pêcheurs de France qui sont en règle (membres d’une AAPPMA et CPMA à jour), le droit de pêcher à l’aide d’une seule ligne, lancer compris sur :• le domaine public, les plans d’eau où le droit de pêche appartient à l’État. C’est le droit de pêche banal.• Pour l’ensemble des rivières de 1ère et 2e catégories,et les plans d’eau, donne droit à pêcher à vie.AVEC QUEL MATÉRIEL ?Pour les membres de l’AAPPMA détentrice du droit de pêche, ou d’une AAPPMA en réciprocité avec elle :• Sur le domaine public :- 1ère catégorie : 2 lignes- 2e catégorie : 4 lignes• Sur le domaine privé :(rivières, plans d’eau dont les lacs de montagne)- 1ère catégorie : 1 ligne- 2ème catégorie : 4 lignesDans tous les cas, 1 ligne “Découverte femme”QUELS SONT LES AMORCES ET APPÂTS INTERDITS EN 1ère ET 2e CATÉGORIES ?Il est interdit d’utiliser comme appâts ou amorces les oeufs de poisson soit naturels, frais, conservés, ou mélangés à une composition d’appâts, artificiels.• En 1ère catégorie : sont interdits l’asticot et autres larves de diptères (tifis, et vers de vase) dans tous les cours d’eau et plans d’eau du département de l’Ain.• En 2ème catégorie : pendant la période d’interdiction spécifique de la pêche aubrochet, sont interdits : le vif, le poisson mort, le poisson artificiel, la cuillère, le streamer et autres leurres à l’exception de la mouche artificielle. À part cette interdiction temporaire, sontstrictement interdits comme appâts :• les poissons dont la taille minimale est fixéepar décret,• les poissons appartenant à des espècesprotégées (par arrêté ministériel)• les poissons appartenant à des espèces nonreprésentées, susceptibles de provoquerdes déséquilibres (poisson chat, perchesoleil, etc.)QUELS DOCUMENTS FAUT-IL DÉTENIR ?• En 1ère catégorie : la CPMA majeur, la CPMA découverte (pas de timbre CPMA pour le permis découverte), la CPMA mineur, la CPMA journée, la CPMA découverte femmeet la CPMA vacances.• En 2ème catégorie : la CPMA majeur, la CPMA découverte, la CPMA mineur, la CPMA journée, la CPMA découverte femme et la CPMA vacances sont indispensables pour pêcher au lancer, à la mouche artificielle, au vif, à la balance à écrevisses, à la carafe à vairon, et pour la pêche à la grenouille et de la carpe de nuit.
  • LES INFRACTIONS

    1 LES INFRACTIONS
                                                                          3809825liste-des-infractions-11-pdf-1.pdf                                                                  51863161liste-des-infractions-2-pdf.pdf                                                                 58971057liste-des-infractions-3-pdf.pdf
  • LES POISSONS D'EAU DOUCE

    7 LES POISSONS D'EAU DOUCE
    poissons-ed-2.pdf
  • LES POISSONS ET LES SAISONS

    1 LES POISSONS ET LES SAISONS
    Les poissons et les saisons La Saisonnalité joue un rôle primordial dans l'activité halieutique, en effet, un bon nombre d'espèces entrent dans une sorte de léthargie lors de la saison d'hiver par exemple. Inversement, la saison d'été déborde d'activité, mais en ce qui concerne la pêche de nos carnassiers préférés, nous allons voir que les apparences sont parfois trompeuses : - Printemps - Début de saison : Avril/Mai/Juin : Les carnassiers ( Brochet, perche ) se postent entre les herbiers et les grands fonds, de nombreuses touches ont eu lieu devant les avancées de terre qui tombent abruptes vers les profondeurs. Ce sont des postes assez peu aisés à repérer car, dans les grands lacs, il est difficile de deviner où sont les grands fonds quand on ne connaît pas le site. Il faut donc prospecter longuement afin de définir la topographie du fond, ou attendre que le niveau s'abaisse pour mieux lire le terrain. Il m'est arrivé de tenter quand même ma chance près des herbiers peu profond, là où la surface est uniforme, très peu de poissons ont été sortis de ces endroits durant cette saison ... Les carnassiers sont susceptibles de mordre à toutes heures de la journée avec quand même un avantage pour le matin et le soir. La pêche itinérante aux leurres semble la plus indiquée, prospectez le plan d'eau sans trop vous attarder si aucune touche n'a lieue. En résumé, et ceci n'engage que moi me direz-vous, cherchez les pentes abruptes entre les herbiers et les profondeurs, de très belles pêches vous y attendent en cette saison .... Et attention aux périodes de fermetures ;-) - Eté - La saison estivale - Juillet/Août : Sans doute la plus mauvaise saison pour le carnassier, le menu fretin abonde, donc les carnassiers sont vite rassasiés, ils chassent très peu de temps dès les premières lueurs de l'aube, et ne reprennent leur quête de nourriture que très peu de temps le soir. Autant dire que vous aurez besoin de votre bonne étoile pour accrocher un beau poisson. Les carnassiers passent la plupart de leur temps à 'dormir' bien calés au fond. La meilleure technique est la pêche au vif, les carnassiers étant grandement nourris, ils deviennent extrêmement fainéant, ils n'attaqueront que s'ils sont sûr de faire mouche. Postez vos vifs près des herbiers peu profond ( 1 à 3 mètres ) et attendez que les carnassiers montent sur leurs postes de chasse. Gardez une canne avec un leurre à proximité de vous, dès qu'une chasse apparaît ( poissonets qui 'giclent' à la surface de l'eau ), lancez dans la zone sans tarder car cela ne durera pas longtemps. Vous pouvez tout de même pêcher aux leurres en cette saison si le coeur vous en dit, mais entre 10h00  et 18h00 , très peu de chances de faire quelque chose. - Fin saison d'été - La rentrée - Septembre : C'est le mois de transition, les carnassiers se trouvent un peu partout, et leur activité s'accroît légèrement durant tout le mois, tout dépend bien sûr des températures à ce moment de l'année, si c'est un mois de septembre chaud, peu de chance de succès, si au contraire, l'automne montre son nez plus tôt que prévu, le mois de septembre peut être un très bon mois. Les carnassiers recommencent à se poster plus longuement sur leur territoire de chasse, et toutes les techniques peuvent être payantes pourvu qu'on insiste un peu. La technique donnant le plus de chances de résultats est la pêche au leurres en début et fin de journée, et la pêche au vif le reste de la journée. - Automne - La saison du carnassier - Octobre/Novembre : Pour ma part, c'est la meilleure saison de l'année, tous les carnassiers sont en effervescence, ils faut en effet faire les provisions pour l'hiver qui s'annonce, le menu fretin baissant d'activité, ils attaqueront sans méfiance tout ce qui passera à leur porté. Toutes les techniques sont bonnes avec une petite préférence pour la pêche aux leurres, c'est en effet la saison où il faut aller chercher le poisson en embuscade quelque part près d'un arbre mort, près d'un herbier, une souche, une bouée ( s'il y a des bateaux sur le plan d'eau ), etc .... Mais, comme expliqué dans la partie "Technique" du site, les gros spécimens mordent plus généralement au vif ( pour les brochets et silures, n'hésitez pas à pêcher avec de très gros vifs -- gardons de 20 à 30 cm -- ), ces poissons étant les plus fainéants, ils préféreront attaquer 1 gardon de 300g une fois plutôt que 6 gardons de 50g en 6 attaques. En conclusion, LA saison à ne surtout pas manquer !!! - Hiver - La saison du carnassier - Janvier/Février/Mars : Une très bonne saison pour la pêche des carnassiers en général à l'exception du silure. Saison de pêche similaire à l'automne pour les carnassiers. Mais nous n'en parlerons pas plus avant car il s'agit de la période de fermeture dans toutes les eaux publiques, c'est donc la saison de repos pour carnassiers et pêcheurs.
  • AMORCE AU PAIN

    2 AMORCE AU PAIN
    Pâte de pain Le pain classique, celui du boulanger, ne tient pas à l’hameçon, ou très peu de temps. Toutefois voici la façon de préparer de la pâte de pain: Prendre quelques tranches d’un pain coupé d’au moins deux ou trois jours, Couper les croutes, Humidifier les tranches ainsi préparées dans un linge humide ou à l’aide d’un vaporisateur. Attention, il ne faut pas détremper le pain. Placer les tranches dans un linge, former un boule, Pétrir cette boule jusqu’à obtention d’une pâte souple et malléable. Amorce à base de painune recette que l’on ne peut plus simple puisqu’il ne s’agit que de pain rassi des derniers jours et d’un peu de sable. Il est vrai qu’en vacances il faut faire avec les moyens du bord...Les résultats étant, je continue à l’utiliser chaque anné Préparation Casser le pain - en général dans le Midi ce sont des restes de baguettes - pour obtenir des petits morceaux et les ranger dans un sac.   Lorsque le pain est bien détrempé, le verser dans un linge et former un sac, Essorer et pétrir: le pain se transforme en pâte de pain, l’amorce est prête. Alourdir avec de la terre: Compter 2 parts de terre pour une part de pain Distribution de l’amorce:: Au début de la partie de pêche, effectuer un amorçage lourd, de fond, avec deux ou trois boules de la taille d’une orange. Tout au long de la partie, toutes les 10 minutes ou à chaque coulée, lancer une petite boule de rappel de la taille d’un œuf de pigeon. Pour être efficace, il s’agit d’avoir un métronome dans la tête! Le pain Chaillou Le pain Chaillou est le seul pain spécifique pour la pêche, c’est le seul que je connaisse. Il est utilisé pour la pêche au coup en étang, en eau douce pour le blanc (gardon, rotengle). En bord de mer, le saupe et le mulet seront intéressé par cet appât.La particularité du Chaillou est de tenir à l’hameçon, et ce sera donc pour escher que l’on pourra l’utiliser. Mode d’emploi Couper des tranches de pain de 2 cm environ, Envelopper ces tranches dans un linge mouillé, Les presser fortement après ramollissement. ATTENTION ! ne jamais détremper le pain. Source : Copie emballage pain Chaillou - La Sirène Pâte feuilletée ou brisée La pâte feuilletée et la pâte brisée sont utilisées en cuisine pour la réalisation des tartes par exemple. Les premiers prix proposés par les super marchés conviennent parfaitement. C’est un appât facile à préparer, tout particulièrement en vacances. Préparation Couper un tronçon de pâte et le placer dans un linge, Former un boule, Si la pâte est trop collante, trop molle, ajouter progressivement un peu de farine, Pétrir jusqu’à obtenir une pâte souple et malléable.   Comment escher la pâte? Pour escher à l’hameçon : Prélever l’équivalente d’une petite bille que vous aplatissez légèrement, Présenter l’hameçon et le recouvrir de pâte.  
  • UTILISATION DES POISSONS NAGEUR

    1 UTILISATION DES POISSONS NAGEUR
    utilisation-poisson-nageur.pdf

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×